Nous sommes profondément choqués et très émus face à la mort violente de notre bourgmestre, Alfred Gadenne. Une mort qui est comme un horrible pied de nez à son expression favorite: « Mouscron, la ville où il fait bon vivre »… Une ville à laquelle il se donnait corps et âme depuis plus de 30 ans.

Nos très sincères condoléances vont d’abord à son épouse, à sa famille et à ses proches, mais aussi à son groupe politique.

photo @sudpresse

Share This