Sélectionner une page

Ce lundi 22 octobre, le CDH nous a fait part d’une proposition pour créer une coalition CDH-Ecolo pour la prochaine législature communale. La proposition (non discutable) présentée par le CDH est de confier à Ecolo un poste d’échevinat et la vice-présidence du CPAS.

Réunis en Assemblée générale ce mardi 23 octobre, les écologistes mouscronnois ont décidé de ne pas accepter cette proposition en l’état pour deux raisons principales :

– La proposition faite par le CDH était à prendre ou à laisser, ce qui nous pose question en terme de démocratie. La négociation pour la constitution d’un Collège communal doit se faire de manière collégiale, dans le dialogue. Un partenaire ne doit pas imposer ce qu’il veut à l’autre avant toute négociation, et même s’il est fort de sa courte majorité absolue. Cette manière de procéder ne nous convient pas.

– La proposition faite par le CDH ne nous apparaît pas équilibrée. Avec un seul représentant au sein du Collège communal (sur un total de 9), quelle serait la capacité d’Ecolo de mener à bien des projets présentés dans son programme ?

Ecolo Mouscron souhaite entrer majorité pour mener à bien ses projets et entamer de véritables discussions avec le CDH. Forts du signal qu’ont envoyé les Mouscronnois en étant plus de 16% à nous choisir, notre volonté est de participer à une coalition forte et équilibrée qui portera des projets ambitieux pour Mouscron, notamment en termes de dynamisme commercial, de mobilité et d’amélioration du cadre de vie, dans le respect de chacun.

Pour l’Assemblée générale ECOLO,
Simon Varrasse, Chloé Deltour, Luc Tiberghien et Marianne Leterme

Share This